Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Souriez, vous êtes filmés !

Publié le 3 Octobre 2016 par Un Oeil Sur Villemur in Notre actualité

Vidéo protection. Ah la belle dénomination qui fleure bon le marketing !

Non seulement vous êtes filmés mais encore protégés car ce système fait peur aux mal intentionnés sans pour autant vous prendre sous son aile bienveillante

Quoique, s’ils sont réellement déterminés, les vilains pourront toujours détruire des mécanismes ou chercher sur  notre si cher internet des moyens de contourner la vidéo.

La vidéo-protection a  hélas tristement prouvé ses limites car filmer ne se révèle utile que si les images sont régulièrement visionnées et décryptées finement. Il faut donc un investissement humain et financier.

Alors, pourquoi ne pas tout simplement préférer l’humain à la machine.

Hier, c’était l’Etat qui par l’intermédiaire des policiers et gendarmes assurait les fonctions régaliennes de protection des individus et des biens.

Un zélé ministre de l’intérieur devenu par la suite notre président a drastiquement réduit les effectifs, tué la police « de proximité » chargée de modérer l’image des forces de l’ordre dans les quartiers poliment dénommés  «  sensibles » quant aux renseignements généraux. Une police qui perdait des yeux et des oreilles.

.Des maires, réellement démunis, d’autres faisant preuve de démagogie veulent prouver que la sécurité de leurs concitoyens est une réelle préoccupation et cèdent à d’alléchantes sirènes qui plus est subventionnées par ... l’Etat.

Subventionnées mais pour ce qui est de l’entretien et des dégradations les communes se retrouveront seules.

Passée à la trappe la vidéosurveillance synonyme de flicage, protection c’est nettement plus rassurant.

Mettons nous en situation. Des vilains sont filmés en pleine action, ils sont identifiés.

Qui va juger de l’opportunité de déposer une plainte, que décidera Monsieur Le Procureur ?

Soit la plainte est recevable, soit elle ne l’est pas. Quelles seront les suites et s’il n’y a pas de suite qu’est ce qui découlera du sentiment d’impunité ?

N’évoquons même pas l’art des juristes qui savent contourner les textes de loi, trouver les vices de forme…

Imaginons maintenant des lieux sous vidéo-protection désertés par les méchants. Que vont-ils faire ces méchants, se déporter vers des sites plus obscurs ?

N’est ce pas déplacer le problème ?

Peut-être serait-il bien avant de décider d’associer les citoyens à la réflexion. Peut-être serait-il intéressant de regarder d’un œil attentif « Cash- investigation ». La dernière ½ heure est édifiante.

Peut-être serait-il intéressant de réfléchir à tout ce qu’il est humainement possible de faire avec 100 000euros.

 

Nous concevons qu’en certains lieux, la vidéosurveillance et non protection puisse revêtir un intérêt certain, banques, entrée de certains établissements recevant du public…

Sa généralisation à l’espace public nous laisse dubitatifs.

Commenter cet article

François Franc 09/10/2016 20:59

Croire que la vidéosurveillance va résoudre tous les problèmes de sécurité et de civisme me semble illusoire si ce n'est crédule. ...
Malheureusement l'actualité a démontré que contre certaines formes d'incivisme même la surveillance physique n'est pas sans risque.
Avec bien entendue mes souhaits de rétablissement pour les policiers victimes de cet ignoble attaque