Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La violence commence où la parole s’arrête : Marek Halter.

Publié le 18 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur in Politique, Foi et société

 

Monsieur Manuel Valls a été victime de violences, une tentative de gifle.

La presse s’en fait vite l’écho.

L’acte est en soi inadmissible.

Il faut la condamner avec force cette violence visible, mais sans oublier celles qui le sont bien moins.

La violence qui frappe les femmes et hommes licenciés ou rejetés au nom de la finance

La violence qui trop souvent pousse au suicide employés, agriculteurs.

La violence qui frappe les demandeurs d’emploi surdiplômés ou sans formation.

La violence qui jette des peuples sur les routes de l’exil.

La violence faite aux femmes qui se sentent honteuses et n’osent en parler.

La violence qui jette à la rue les plus démunis ou ceux victimes d’accidents de la vie.

La violence qui refuse l’égalité des soins.

La violence qui rejette le droit de mourir dans la dignité

La violence du pouvoir consenti qui fait que l’on s’approprie le droit de décider sans concertation…

 

La liste serait longue.

 

Toutes les formes de violence sont inadmissibles, beaucoup resteront impunies.

Il est trop aisé de se retrancher derrière des textes, des « légalités », d’impossibles devoirs d’ingérence, la mondialisation…

Commenter cet article