Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos « représentants »adorent jouer avec les mots alors…

Publié le 18 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur in Notre actualité, Politique

 

En hiver on dit souvent « Fermez la porte, il fait froid dehors » et quand la porte est fermée il fait toujours aussi froid dehors ! Pierre Dac

 

Monsieur le Président du Conseil Départemental du Tarn va quitter son poste.

Il va fermer une porte, s’éloigner du débat sur les « Portes du Tarn » qui n’a jamais eu vraiment lieu.

Ce monsieur va mettre la clef sous la porte, il a, cumul des mandats oblige, une porte de sortie et sans même avoir à balayer devant sa porte, il peut se permettre de la claquer.

Sans même avoir à frapper à la porte il a l’honneur d’entrer toujours par la grande porte au Sénat.

C’est sûr, chacun voit midi à sa porte et ce serait enfoncer des portes ouvertes que de rappeler nos vives inquiétudes.

Certains auraient donc le droit d’ouvrir, de fermer, voire de condamner une porte.

Certains auraient droit et pouvoir de ne pas laisser d’autres portes de secours que de signer des statuts en fermant les yeux, d’accepter tout sans rechigner au risque de prendre certaines portes en pleine figure.

Oserons-nous, prendre la porte reste un choix…

« A la porte du poulailler, les renards entre eux deviennent des loups »

Laissons deviner qui court le risque de se faire plumer.

Par contre les loups qui ont de l’instinct devraient se méfier, la horde devrait se questionner.

« Tout est grand dans le temple de la faveur, excepté les portes qui sont si basses qu’il faut y entrer en rampant » Pierre Marc Gaston de Levis

 

 

Commenter cet article