Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les uns avec les autres…

Publié le 10 Octobre 2017 par Un Oeil Sur Villemur in Notre actualité

Comment aborder localement le problème de l’éducation sans y substituer le terme coéducation ?

Il est là le cœur des problèmes.

Il nécessite que nous tous, parents enseignants, élus, citoyens remettions nos pratiques en question, cessions les « postures »car l’enjeu est primordial, c’est l’avenir de nos gamins, celui de notre communauté de vie.

Avouons le, nous sommes fatigués de tous les problèmes liés à une mauvaise ou une absence d’information ou de communication, choisissez le mot qui vous parait opportun, qui plombe l’ambiance de notre ville.

L’éducation est un sujet qui mérite mieux que des démêlés étalés dans la presse.

Mettre en avant des doléances sans considération pour les efforts consentis est tout aussi maladroit que de refuser d’entendre les inquiétudes concernant des choix en matière d’éducation et de politique jeunesse.

Personne ne sortira gagnant de cette méthode et surtout pas nos jeunes.

Débarrassons-nous de cette défiance nuisible à des échanges constructifs.

D’un coté admettons que nos élus travaillent à améliorer des lieux d’accueil pour nos enfants, lieux  en souffrance depuis nombre d’années. Il reste possible de contester, discuter des choix mais commençons par acter la volonté car des infrastructures plus adaptées ce n’est pas négligeable et c’est aussi bénéfique aux apprentissages.

De l’autre, admettons qu’il est plus que maladroit même par les temps qui courent de mettre en avant les coûts et un gain de sommeil pour argumenter une consultation sur les rythmes scolaires.

Il est temps de réaliser que nous ne pourrons pas travailler au mieux être, au mieux vivre, au mieux apprendre de nos petits sans faire alliance les uns avec les autres.

L’enseignant connait l’élève, le parent son enfant, l’élu ses contraintes et ses possibles.

Conjuguons les volontés, les capacités, les idées, les moyens…

Est-ce si compliqué d’organiser des concertations entre tous les contributeurs à l’éducation de nos enfants ?

Arrêtons de voir partout de bornés contestataires aux opinions divergentes ou de piètres démissionnaires.

Agissons dans le respect, la considération, nous avons tous une place importante et légitime dans la communauté éducative.

Oserons-nous pour terminer ?

 

On aura beau tirer sur des bourgeons, on ne fera pas naitre des feuilles, il faut arroser, enrichir la terre, beaucoup de soins pour qu’elles s’épanouissent.

 

Soyons de bons jardiniers pour faire refleurir l’arbre de la compréhension fourni de feuilles d’échanges et de dialogues.

 

Commenter cet article