Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Réseau d’Entreprises EXPANSION et Comités de Bassins d’Emploi.

Publié le 30 Novembre 2011 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

 Trois conventions de partenariat pour Toulouse et le nord toulousain 

  cbe1 cr cr

C’est au cours d’un petit déjeuner qui a réuni une centaine de participants, que le Réseau d’entreprises EXPANSION,  en la personne de sa Présidente France Monribot a signé une convention de partenariat avec 3 Comités de Bassin d’Emploi de Haute-Garonne :

  • Le CBE du Nord Toulousain, présidé par Pierre SANCHEZ, représenté par Christine MALATERRE.
  • le CBE du NET représenté par sa Présidente Laurence GOMBERT.
  • et le CBE Nord 31 représenté par sa Présidente Sandrine FLOUREUSSES*.

 

Cet évènement affiche la réelle volonté des 4 associations de travailler ensemble au développement économique du territoire.  Leurs compétences complémentaires apportent un vrai soutien aux entreprises et contribuent à la préservation et à la création d’emplois.

Ce sont ces objectifs convergents qui ont amené le Réseau d’Entreprises EXPANSION et les 3 CBE à s’engager sur des modalités opérationnelles de collaboration :

 

Pour les CBE :

  • Assister EXPANSION lors des actions en faveur du développement des entreprises.
  • Accompagner les adhérents d’EXPANSION dans leur développement et/ou leurs projets.
  • Communiquer sur les actions mises en œuvre.
  • Assister les entreprises dans leurs recrutements.

 

Pour EXPANSION :

  • Valoriser et promouvoir les actions des CBE auprès de ses adhérents
  • Diffuser les offres d’emploi collectées par lui et ses adhérents.
  • Offrir aux créateurs d’entreprises suivis par les CBE, la possibilité de s’intégrer dans le tissu économique local en les accueillant au sein d’Expansion.
  • Orienter les créateurs ou repreneurs d’entreprises vers les CBE concernés
  • Participer activement à la  réflexion des actions des CBE.

 

La seconde partie de cette manifestation a  concrétisé la mise en œuvre immédiate de ces conventions par une présentation du FRIE (Fonds Régional d’Innovation pour l’Emploi, dispositif d’appui au développement économique et à la qualité des emplois), par Sonia PEY, chef du bureau Economie et Cohésion Sociale du Conseil Régional.

CIMG2581

Après de nombreux échanges entre la salle et les intervenants, tous se sont retrouvés autour d’un buffet convivial dressé par Franck Garcia (Lys Traiteur).

Contact : Expansion 06.22.04.00.54 – France.monribot@orange.fr

 

*Il est à noter que Sandrine FLOUREUSSES est également présidente du Réseau National des Comités de Bassins d’Emploi (RNCBE). Très à l’écoute de ses concitoyens, elle s’est engagée dans cette démarche à vocation sociale avec une réelle volonté de soutenir les entreprises dans leur développement et leur pérennité avec un souci très affirmé de soutenir l’emploi et lutter contre le chômage.

commentaires

VILLEMUR - LE TERME, PROGRAMME DU TELETHON

Publié le 29 Novembre 2011 par Un Oeil Sur Villemur dans Associations

 

telethon a

telethon b

telethon b 01

téléthon c

commentaires

ECOUTEZ FRANCOIS

Publié le 25 Novembre 2011 par Un Oeil Sur Villemur dans Au coin de l'oeil

voir ici

commentaires

"LE CHIFFON ROUGE" A VILLEMUR, PROGRAMME

Publié le 25 Novembre 2011 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

 

CHIFFON ROUGE

programme ici

commentaires

BERTRAND ET BERTRAND

Publié le 25 Novembre 2011 par Un Oeil Sur Villemur dans Au coin de l'oeil

Chasse aux fraudeurs et aux assistés, la ficelle est grosse mais que ne ferait-on pas en cette période pré-électorale pour attirer les électeurs.

Il est plus aisé d’attaquer les modestes que les riches, de les stigmatiser pour faire de l’œil au possible électeur « front national ».

Qui peut nous dire le véritable chiffre de la fraude et qui peut nous préciser d’où elle émane.

Chasse aux fraudeurs aux arrêts  maladie, aux assistés qui perçoivent indûment diverses prestations sociales …

 Ce même monsieur Bertrand qui claironne à qui veut faire semblant de le croire « en sanctionnant les abus nous créeront un effet dissuasif » est-il le même monsieur Bertrand qui, ministre de la santé et des solidarités sous la présidence de Jacques Chirac transformait en amendes les sanctions pénales  encourues par les fraudeurs.

Une fausse déclaration pour des indemnités chômage, c’était le risque de deux mois de prison. Bénéficier indûment de l’ex RMI c’était cinq ans.

Tout cela fut ramené en 2006 à des amendes.

Des fraudeurs il y en aura toujours et pas forcément dans les milieux pointés du doigt qui ne sont que des  boucs émissaires servant  à justifier le déclin de la solidarité, solidarité  qui ne plait pas aux marchés financiers et aux agences de notation.

Il est autrement plus ardu de construire un autre monde, d’équilibrer le partage des richesses.

 

Marie Gabrielle Gimenez

commentaires

DANIELLE MITTERRAND S’EN EST ALLEE

Publié le 23 Novembre 2011 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

Son esprit de résistance demeure.

Par Jean Philippe TIZON

Il existe des femmes qui, mine de rien, changent par leur indignation la face du monde. La fatalité, elles ne connaissent pas ;  leur credo mettre l’humain au centre des préoccupations politiques et économiques de ce monde. Elles ne peuvent se faire à l’idée de se  soumettre à quelques lobbys financiers et/ou de grands groupes multinationaux. En fonction des pays, elles paient la note par l’emprisonnement, par des menaces de mort et plus ordinaire par un savon homérique de leur mari président. Ainsi, l’indienne d’Amérique Latine Rigoberta Manchu, la Birmane Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix, connaissent, parmi d’autres, dans leur esprit, dans leur chair, les vicissitudes de leurs engagements humanistes.

Danielle Mitterrand avait gardé au plus profond d’elle cet idéal de la Résistance auquel elle avait adhéré à 17 ans. L’ex première Dame de France n’a jamais fait dans le faux semblant. Elle aurait mérité cent fois un prix Nobel de la Paix. Elle n’avait pas peur de s’engager y compris physiquement. Elle a risqué sa vie pour la cause  Kurde. D’ailleurs, les kurdes reconnaissants ont baptisé nombre de leurs infrastructures de son nom. Elle a pris fait et cause pour les sans- papiers, en faveur d’une politique de l’environnement au service de l’humain, etc. Elle n’avait pas peur de déranger le Parti Socialiste et ses ministres ou son mari au moment de sa présidence en prenant le contre-pied des positions élyséennes. Ombre au tableau, mais est-ce vraiment une ombre ? Comme toute mère, elle a défendu bec et ongles son fils impliqué dans les affaires opaques de la« Françafrique ». Comme épouse, elle fermera les yeux sur les travers de François Mitterrand.

Pour plus de détails, il suffira de lire les journaux et les déclarations dithyrambiques y compris de ceux qui l’ont combattue ouvertement ou sournoisement pour se faire une idée de son action. Quel drôle de pays faisons-nous ; à la fois capable de dénigrer une personne durant son vivant et de l’encenser lors de sa disparition. Reconnaitre la valeur d’un être humain semble rester un exercice difficile notamment pour les adeptes de droite comme de « gauche » de la pensée unique.

Durant toute sa vie, elle a su, parfois avec véhémence, défendre et porter les valeurs morales du socialisme, défendre les valeurs des droit de l’Homme y compris en s’opposant aux « arrangements » des pays Occidentaux. Ceux qui eurent la chance de la croiser se souviendront d’un regard malicieux rempli d’Amour, de détermination et d’humour caustique. Pour celles et ceux adeptes d’une gauche démocratique et de transformation sociale, elle restera non pas une icône, mais un de ces exemples à suivre. L’esprit de ses engagements demeure à jamais lié à l’image de cette France républicaine fondatrice des Droits de l’Homme.

Au moment où dans cette Ve République en fin de vie la conjointe de l’hôte de l’Elysée se voit reléguée à jouer les Barbies chantonnantes pour cause de bling-bling, nous pouvons sans trop nous tromper vous dire : Au revoir Madame la Présidente…

commentaires

Exposition peintures et sculptures à Villemur, Tour de la Défense

Publié le 18 Novembre 2011 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

 

expo emilie

commentaires

L’Associa’thon 31340, quesaco ?

Publié le 18 Novembre 2011 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

 

 

En 2010 le comité des fêtes du hameau LE TERME a organisé le Téléthon.

Nous avons été très touchés par la solidarité ressentie et avons souhaité élargir la manifestation à tout le territoire villemurien.

Le comité Multifêtes nous a rejoint, suivi de nombreuses associations tant sportives que culturelles, c’est ça l’Associa’thon.

Les 2, 3 et 4 décembre prochains, de nombreuses animations se tiendront de Bernadou au gymnase en passant par les Greniers du Roy où un karaoké organisé par le comité Multifêtes ouvrira le Téléthon et par Le Terme qui  clôturera  avec un Thé dansant et le tirage de la tombola  ce téléthon 2011

.Arrêtons  nous sur la tombola  pour remercier les commerçants villemuriens qui ont répondu en majorité avec beaucoup de gentillesse et de générosité.

Les temps sont moroses pour bon nombre d’entre eux, pour bon nombre d’entre nous et il faut souligner toute capacité de solidarité si précieuse.

Merci également à nos artistes qui, en association ou à titre personnel nous offrent peintures, photo, cadeaux faits de leurs mains, sortis de leur imagination, cadeaux du cœur.

Nous espérons que nous nous rencontrerons nombreux  sur les différents lieux pendant ces journées, tous unis, enfants, jeunes, adultes, ainés autour de cette cause qui nous touche tous.

C’est depuis 1958 qu’une association reconnue d’utilité publique en 1976 mène le combat.

Nous n’expliquerons pas scientifiquement ce qu’est une maladie génétique.

Il existe 25 000 gênes et si la protéine indispensable à l’un d’eux est fabriquée de façon anormale la cellule concernée est perturbée. Un  espoir pour demain, la thérapie génique qui vise à rétablir la fabrication de la protéine indispensable.

Pour ressentir le vécu d’un petit malade, laissons la place à quelques extraits pleins d’émotions, d’un livre écrit par Sarah Salmona, illustré par Romain Grésillon.

pareil et différent

pareil et différent 01

pareil et différent 02

pareil et différent 03

pareil et différent 04

pareil et différent 05

pareil et différent 06

pareil et différent 07

pareil et différent 2Ce rêve, c'est sûrement le rêve de Raphaël, jeune garçon mascote de ce Téléthon 2011, c'est sûrement le rêve de tous les malades petits et grands.

Particpons tous un peu ... beaucoup ... passionnément pour que ce rêve un jour, le plus vite possible dvienne réalité.

Pour en savoir plus, une adresse : http://www.afm-telethon.fr/


ASSOCIA’THON 31340

commentaires

Le lion, le rat … et le dragon.

Publié le 16 Novembre 2011 par Un Oeil Sur Villemur dans Au coin de l'oeil

 

Il était une fois dans un pays charmant

Un lion magnifique qui se croyait géant.

Un rat filou, peu droit, fort malin et rusé,

Vit de cet animal le parti à tirer.

Le lion il flatta.

L’autre se rengorgea.

Votre image siérait à la carrosserie

Du carrosse ma foi que je fais en série.

Je vous vois tout d’argent, toutes griffes dehors.

L’affaire fut conclue et l’argent devint or.

Notre rat si génial fit bien des actionnaires

Tous malins, tous rusés et doués en affaires.

Hélas dans le pays on était en galère.

Le lion fatigué ne brillait plus assez

Et la troupe pensa il faut le déporter.

Il y avait un pays où le soleil chauffait

Ah c’est sûr, eurêka, c’est là-bas  qu’on irait.

Cinq mille lionceaux, sans grande influence

Virent la profondeur du mépris et l’urgence.

Dénonçant les méthodes des rats devenus grands,

Ils comprirent enfin que les filets d’apparence solides,

Dans lesquels ils étaient prisonniers, impuissants,

S’ouvriraient très bientôt, les laissant seuls, livides.

Famille rat tranquille, songeait, se pavanant,

Au terrible dragon à convaincre, gageant,

Que l’animal aussi se trouverait heureux,

De la manne tombant et pour lui et pour eux.

La suite nous dira s’il y a une justice,

Mais doutons que l’honneur terrasse la malice.

 

PASPA

commentaires

A PROPOS DU SPECTACLE « GOLGOTA PICNIC »

Publié le 15 Novembre 2011 par Un Oeil Sur Villemur dans Foi et société

Mgr Robert le Gall met en garde

contre toutes manipulations politiques et intégristes

 

 

Nous publions ci-dessous in extenso la déclaration de l’Archevêque de Toulouse.

« Le spectacle Golgota picnic, qui va être proposé chez nous à Toulouse du 16 au 20 novembre, nous pose deux questions préalables. Celle de l’intention de l’auteur : M. Rodrigo Garcia veut, dit-on, dénoncer avec force toutes formes d’intégrisme et s’insurger contre un dieu tout puissant qui lui faisait peur dès l’enfance : ce n’est pas le Dieu que les chrétiens annoncent. Celle, plus large, de la liberté d’expression d’un artiste, qui n’est pas sans limite. Est-il légitime de salir la foi de nombreux fidèles, de les heurter de front dans leur attachement au Christ ? Je ne le pense pas.

Le visage de Dieu que la personne de Jésus nous révèle jusqu’en sa mort sur la croix ne laisse pas nos contemporains insensibles. C’est cette image que l’abbé Pierre, Mère Teresa, Sœur Emmanuelle et bien d’autres ont su contempler dans tous les pauvres, en tous ceux qui subissent l’humiliation : l’image d’un Dieu qui s’est fait l’un de nous et qui a pris sur lui nos misères, jusqu’au bout ! Une multitude de chrétiens depuis des siècles a choisi de servir et d’aimer ce Dieu d’amour qui se révèle dans son apparente impuissance au Golgotha. Comment ne pas penser aujourd’hui aux nombreux chrétiens persécutés à cette heure même ?

 

En France, le projet Diaconia 2013 : Servons la fraternité, s’inscrit dans cette démarche de respect et de service de tout homme. De nombreux chrétiens témoignent, par leurs actions auprès des plus pauvres, de leur foi en un Dieu fait homme, humilié jusqu’à la mort sur une croix.

Dans ce contexte et dans cet esprit, nous désapprouvons vivement les manifestations prévues à Toulouse du 16 au 20 novembre contre la pièce de R. Garcia. Nous tenons à préciser que ceux qui se présentent comme étudiants catholiques de Toulouse et qui distribuent des tracts à la sortie des églises n’ont aucun mandat de notre part ; ils n’ont aucun lien avec la pastorale étudiante de Toulouse.

Nous souhaitons mettre en garde contre toutes les manipulations politiques et intégristes qui sous-tendent ces manifestations. La prière ne peut en aucun cas être utilisée par des chrétiens comme instrument de pression, sinon elle est en contradiction avec ce qui la nourrit : une relation d'amour avec Dieu et avec son prochain(*). C’est dans cet esprit de dialogue que nous invitons toutes les personnes impliquées dans la culture à approfondir les enjeux et les responsabilités de toute création artistique, dans le respect de la dimension religieuse, pour préciser le statut et la place du sacré dans notre société.

Nous comprenons le désarroi causé chez des chrétiens de bonne volonté par ce spectacle et nous le partageons : nous sommes sensibles avec eux à tout ce qui outrage notre foi. Mais les groupes qui utilisent quelque forme de violence que ce soit en se réclamant du christianisme nous blessent également et défigurent l’Église. Jésus n'a jamais demandé qu'on venge l'outrage qui lui serait fait. Il ne répond pas à la violence par la violence, mais par le pardon.

Robert Le Gall

Archevêque de Toulouse

Le 10 novembre 2011 »

 

                                           ******************************

(*) Phrases soulignées par nos  soins

commentaires
1 2 > >>