Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Villemur sur Tarn : arasement de l'Escalaire

Publié le 28 Août 2013 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, L'ESCALAIRE

Villemur sur Tarn : arasement de l'Escalaire

Comme promis, nous vous informons de l'ouverture de l'enquête publique pour ce projet d'effacement de la chaussée.

Au vu des risques encourus par notre territoire si cet arasement survenait et du projet de navigabilité sur le Tarn, porté par l'intercommunalité, une forte mobilisation s'avère primordiale.

commentaires

Villemur sur Tarn : Exposition du patrimoine historique (suite)

Publié le 19 Août 2013 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

Villemur sur Tarn : Exposition du patrimoine historique (suite)

Dans le cadre de l’exposition, le Père Christian Teysseyre a donné une conférence sur le thème « La crise religieuse à Villemur au temps de la révolution ».

Il nous a fait l’amitié de nous transmettre l’intégralité de son intervention que vous retrouverez ci-dessous.

Un sincère merci à lui et bonne et instructive lecture.

commentaires

Appel à tous.

Publié le 14 Août 2013 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

Appel à tous.
commentaires

Latécoère : l'éthique bat de l'aile

Publié le 14 Août 2013 par Un Oeil Sur Villemur dans Au coin de l'oeil

commentaires

Villemur sur Tarn, exposition « Corps et abstraction ».

Publié le 5 Août 2013 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

C’est aux Greniers du Roy que se tient cette exposition.

Le sourire d’Emilie Serris nous accueille et nous engage à découvrir peintures, sculptures, photographies.

Nous aurions pu vous présenter quelques clichés, mais pourquoi déflorer par seulement quelques productions un ensemble si riche et si harmonieusement présenté.

La salle des Greniers du Roy offre ses dimensions pour laisser s’épanouir toutes les œuvres, la fraicheur qui y règne invite à la contemplation, laisse tout le loisir de méditer, d’apprécier, de voir et revoir nos préférences.

Villemur sur Tarn, exposition « Corps et abstraction ».
Villemur sur Tarn, exposition « Corps et abstraction ».
commentaires

Exposition à Villemur sur Tarn.

Publié le 5 Août 2013 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

REVOLUTION (S)  OU LE SENS DE L’EVOLUTION

Exposition à Villemur sur Tarn.
Exposition à Villemur sur Tarn.

Dans notre monde dit moderne il est parfois bon de se retourner vers des épisodes historiques qu’ils soient anciens ou plus récents.

Ouf ! il fait vraiment trop chaud pour cogiter…

Automne, hiver seront propices à la réflexion, juste avant le printemps et son florilège d’engagements…

En cette fin d’après midi il n’y avait ni roi, ni roitelet, peut-être quelques sbires pour applaudir l’exposition présentée par l’AVH et l’ASPV, « les révolutions à Villemur.

Il paraissait impossible de reléguer ce rendez-vous révolutionnaire en quelques oubliettes, alors, ces majestés étaient-elles en partance pour Varennes ou craignaient-elles la guillotine ?

Le bon peuple a seul entouré de son respect et de son amitié les membres de ces deux associations qui depuis 2000 et 2001 s’unissent en harmonie et complémentarité afin de faire découvrir, redécouvrir, connaître, reconnaître le passé villemurien.

Comme toujours grands et petits se retrouvent dans la présentation ludique et instructive des expositions.

La révolution de 1789 vécue dans nos territoires mais aussi la révolution industrielle et l’essor de Villemur sont cette année présentés.

On ne devrait jamais oublier que rien n’est jamais acquis…

Des questions se posent, troublantes, lancinantes, pourquoi un passé si riche, un présent si aléatoire.

Savez-vous où se situaient l’église et le couvent des Pères Capucins vers 1680 ?

Savez-vous que c’est en ces lieux que se tint le 14 juillet 1790 le premier banquet républicain ?

Il faut certes un peu de temps pour lire les documents, apprendre l’administration locale de l’époque, l’impact de l’abolition des privilèges pour le seigneur des lieux monsieur de Ménoire.

Que de querelles pour obtenir le droit de devenir une commune.

Que de souffrances engendrées par la campagne de déchristianisation.

Et la révolution industrielle, les aménagements de la rivière pour fournir énergie hydraulique, permettre la navigation, le développement de l’industrie textile, la construction de bateaux, la chapellerie…

En 1885 c’est la voie ferrée Montauban-Castres qui facilita le transport de marchandises et l’expansion de l’usine Brusson créée en 1872.

Une période qui marque l’implantation puis le développement d’un capitalisme industriel avec son corollaire social : le paternalisme, dont le poids demeure encore. Reste un oubli, sûrement rectifié une fois prochaine, passer de la Révolution Française –certes bourgeoise mais pas seulement- à la révolution industrielle sans aborder la question sociale revient, sans le vouloir, à atténuer la portée émancipatrice de la première. Villemur, la belle endormie, sans la lutte exemplaire des « molex » aurait pris pour fait inéluctable la désindustrialisation du pays. Il ne faut pas l’oublier la révolution industrielle passée ou à venir reste d’abord l’histoire individuelle et collective de centaine de milliers de femmes et d’hommes ordinaires de l’OS à l’ingénieur avant celle « d’investisseurs».

Vous pouvez retrouver le riche passé villemurien en parcourant l’exposition mais aussi en assistant aux deux conférences programmées aux Greniers du Roy :

Le mardi 6 aout à 21 heures

« la crise religieuse à Villemur au temps de la révolution »

par le Père Christian Teysseyre.

 

Le mardi 13 aout à 21 heures

« l’empire avec une présentation des soldats villemuriens »

par monsieur Robert Mosnier.

Des visites commentées de l’exposition auront lieu les mardis 20 aout et 27 aout à 21 heures.

L’association « les Amis du Villemur Historique » édite un premier volume sur l’histoire de Villemur.

Venez nombreux visiter cette exposition totalement gratuite, installée jusqu’au 22 septembre à la Tour de Défense de Villemur.

C’est le plus bel hommage à rendre aux bénévoles qui s’investissent pour le rayonnement et l’évolution de notre cité.

commentaires