Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rencontres fortuites, Joëlle Gervais

Publié le 31 Mai 2014 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

Rencontres fortuites, Joëlle Gervais
commentaires

Aux actes citoyens !

Publié le 29 Mai 2014 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

commentaires

Européennes en peine…

Publié le 28 Mai 2014 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique

Coup de semonce, résultat prévisible…

Le Front National est sorti gagnant de ce scrutin des européennes dans la  « Patrie des Droits de l’Homme ».

Arrivera t-il à former un groupe au sein de cette assemblée ?

Le résultat est là, beaucoup s’y attendaient, qu’ont-ils fait pour le combattre ?

La crise économique, la fin de la croissance dans notre vieux pays en perte de valeurs, le haut niveau du chômage… tout cela peut-il expliquer le résultat ?

Le Front National dit exprimer haut et fort le mal être des français et pour ce faire sans chercher de solution recevable et réalisable, accuse la mondialisation, les immigrés, les politiques au pouvoir…

En étant le seul parti à vouloir quitter l’Europe, il se différencie des autres et avec  l’arrivée du duo de  «  blondes de choc », moins polémistes que papa et papy, il arrive à fidéliser des électeurs en  désespérance.

Les français voteraient-ils donc pour le FN par défaut ?

L’UMP dont quelques membres ont l’inconscience de se réjouir de leur victoire devant le parti socialiste, est pris dans la tourmente des affaires. Les enjeux de pouvoir et les intérêts personnels ont pris le pas sur des notions républicaines.

Certains pour sortir du lot et gagner quelques grâces électoralistes n’hésitent pas à se rapprocher des thèses chères au FN, dé diabolisant ainsi ce dernier. Le prix à payer pour un petit pain au chocolat est fluctuant.

Le PS pour sa part peine à mesurer la profondeur du fossé qui se creuse entre des dirigeants sourds et des militants et sympathisants en attente d’actes forts correspondants aux promesses électorales.

Les adhérents ont-ils seulement été sollicités pour nommer les prétendants aux élections européennes ?

Ils sont pourtant nombreux au sein même du parti à crier qu’ils vont droit dans le mur, mais pas moyen de faire entendre l’ampleur du découragement. Ce sont pourtant pour beaucoup des forces vives de ce parti qui rejoignent les rangs du FN.

Hélas, ce ne sont pas non plus les autres partis de gauche qui attirent ces découragés du socialisme.

Les verts ont perdu un leader charismatique et paient leur collusion avec le PS, le Front de Gauche , fédérateur pour la présidentielle souffre entre autre d’une trop forte personnalisation de son leader qui se complet encore trop souvent dans la victimisation médiatique alors qu’il est en capacité de porter des valeurs essentielles à notre démocratie.

Il semble trop facile aussi pour nombre de politiques de mettre sur le dos de l’Europe des maux nationaux qu’ils s’acharnent à ne pas  considérer avec intelligence tant ils sont loin de leurs bases et ont oublié le bon sens commun. Ils renforcent ainsi les thèses erronées du FN qui se contente de condamner sans rechercher de solution.

De nouveaux partis de gauche  naissent, se veulent à l’écoute des citoyens, auront ils le temps de grandir ?

En fait, malgré les grands titres tapageurs,  «  séisme, tsunami, vague bleu marine », avec 56,85%, le vainqueur de ce suffrage reste l’abstentionnisme.

Bien plus qu’un désamour pour l’Europe, ne peut-on considérer la méconnaissance des institutions qui semblent lointaines et difficilles à appréhender.

Les citoyens se sentent déjà bien loin des élus censés être de proximité, alors que peuvent-ils imaginer et attendre de leurs représentants européens dont ils connaissent peut-être tout juste le nom ?

Nos voisins allemands reçoivent des informations régulières et peuvent appréhender la portée de leur vote. Chez nous la campagne s’est révélée peu porteuse, il est vrai que les municipales ont dangereusement  supplanté  ces européennes.

Et pourtant elles étaient importantes ces élections, nous avons laissé passer avec ce scrutin la possibilité d’influer sur la nomination du futur président de l’UE et de démocratiser ainsi le fonctionnement de l’Europe

Alors que l’ensemble des populations européennes souhaite une « autre Europe » l’abstentionnisme participe à laisser les représentants qui dominent l’assemblée depuis 12 ans largement majoritaires. Ce sont ces conservateurs qui ont mené jusqu’ici la politique ultra libérale avec comme conséquence une dérégulation qui sera fatale si le Traité Transatlantique vient à être voté sous sa forme actuelle.

Même sans plébiscite, ils ont été reconduits majoritairement et se battront pour imposer un Président consensuel.

La France sort affaiblie de ces élections et il lui sera difficile de s’imposer, de faire entendre sa voix.

Les électeurs déçus ont peut-être imaginé que ce vote FN européen n’impacterait pas directement la vie de leur pays, mais il se pourrait aussi que ce vote reflète un malaise encore plus grand qui laisse craindre de tristes  lendemains.

En fait on s’aperçoit que même dans des pays ou les taux de chômage sont inférieurs à 6%, les partis nationalistes ont progressé.  

Bien des problèmes doivent être réglés en Europe, que ce soit au niveau de la régulation de l’immigration, de la justice,  de la laïcité, de l’austérité, des droits du travail, de la santé…

Si tout cela n’est pas pris en compte avec lucidité, honnêteté, transparence et concertation, les nationalistes auront à cœur de jeter de l’huile sur le feu.

Et pourtant, au lieu de nous diviser, nous aurions tout à gagner à construire des solidarités, à abandonner la langue de bois pour aborder les vrais problèmes vécus par la majorité des citoyens.

Il y a bien des eurosceptiques mais ils ne sont pas contre l’Europe. Construire autrement notre Europe, c’est le challenge à relever pour endiguer la montée des nationalismes.

Utopie, pensez-vous ! Peut-être mais surement plus constructive que la méthode COUE appliquée par nos dirigeants.

 

Marie-Gabrielle Gimenez

 

commentaires

Résultats locaux élections européennes

Publié le 25 Mai 2014 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique, Notre actualité

RESULTATS SUD-OUEST

commentaires

Non au TAFTA !

Publié le 22 Mai 2014 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique, Notre actualité

Lors de la réunion d’information sur l’Europe du 14 Mai dernier à Villemur, ce sujet du TAFTA a été débattu. Il nous revient à nous citoyens de prendre notre part dans la lutte contre ce traité qui remettrait en question bien des avancées au niveau social, santé,  environnement, droit des consommateurs etc sans occulter les dangers purement économiques d’un libéralisme effréné.

Vous pouvez à titre personnel signer la pétition en ligne.

http://stoptafta.wordpress.com/2014/03/14/declarons-nos-communes-hors-tafta-non-aux-accords-de-libre-echange-entre-les-usa-et-lue/

Le TAFTA pourrait fragiliser les décisions des collectivités territoriales lors des appels d’offre en les exposant à des procès.

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0CDEQFjAA&url=https%3A%2F%2Fwww.collectifstoptafta.org%2Fzones-hors-tafta%2F&ei=1nt9U8-1B6X40gXB8IDADQ&usg=AFQjCNFgx9w-rwb4IBVENG7vCbaJcywUmA&sig2=cwQotyr-dfZgwsiq9Sqnig&bvm=bv.67229260,d.d2k&cad=rjt

http://stoptafta.wordpress.com/2014/03/14/declarons-nos-communes-hors-tafta-non-aux-accords-de-libre-echange-entre-les-usa-et-lue/

Nous sollicitons tous nos élus par l’intermédiaire du blog et par un courrier adressé à la mairie de Villemur afin qu’une motion soit votée lors des futurs conseils municipal et communautaire.

Voici le texte.

 

Vigilance sur le projet de zone de libre-échange transatlantique.

 

Le 14 juin 2013, la Commission Européenne a obtenu mandat de la part de tous les Etats membres pour négocier, avec les Etats-Unis, le Transatlantic  Free Trade Area (TAFTA).

Ce mandat n’a pas été officiellement rendu public, contrairement à ce qu’avait souhaité la France. Cet accord cherche à instaurer un vaste marché de libre-échange entre l’Union Européenne et les Etats-Unis, allant au-delà des accords de l’O.M.C…

 

Aujourd’hui ce  traité ne doit plus être ignoré.

 

Ce projet d’accord pourrait poser problème dans la mesure où il vise à réduire l’ensemble des « obstacles » au commerce entre les deux rives de l’Atlantique. Ce Grand Marché Transatlantique (GMT) rentrerait  en contradiction avec de nombreux objectifs de notre région Midi Pyrénées en matière d’agriculture, d’économie, d’écologie ou encore de culture.

 

Le démantèlement des droits de douane et la suppression des « barrières non tarifaires » sont un frein à la relocalisation de l’économie. La concurrence débridée aurait pour conséquence le nivellement par le bas des règles sociales, économiques, sanitaires, culturelles et environnementales.

 

Cet accord serait un moyen pour les multinationales d’éliminer toutes les décisions publiques constituant des entraves à l’expansion de leurs parts de marché, consacrant ainsi la domination de multinationales tant européennes qu’américaines.

Ce traité pourrait limiter la capacité des Etats à maintenir des services publics, à protéger et garantir les droits sociaux et la protection sociale, mettrait en danger le milieu associatif à tous les niveaux.

En ce qui concerne l’agriculture, le marché européen pourrait voir arriver du lait et de la viande avec usage d’hormones, de la volaille chlorée, de nombreuses semences OGM. Tout cela au dépend de notre santé et de la production de notre territoire.

Le mécanisme d’arbitrage privé « investisseur-Etat » qui se substituerait aux juridictions existantes pourrait imposer à la France l’exploitation des gaz de schistes et d’autres hydrocarbures « non conventionnels ».

Cela en totale contradiction avec la volonté de transition énergétique vers des énergies renouvelables respectueuses de l’environnement, affichée par notre pays.

Il serait inacceptable de reconsidérer des normes protectrices des citoyens européens mais aussi de notre économie.

Qu’en serait-il de la volonté souveraine de la France ?

 

Nous sollicitons que le Conseil Municipal de Villemur sur Tarn ainsi que le Conseil Communautaire du territoire Val’Aïgo marquent  leur désapprobation envers ce traité lors des prochaines cessions en votant une motion contre le TAFTA..

 

Les élus réaffirmeraient ainsi leur attachement au modèle social, environnemental et culturel de l’Europe.

L’Union européenne a fait des choix parfois très différents de ceux des Etats-Unis.

Nous sollicitons que nos élus

  • Demandent la diffusion publique immédiate de la totalité des textes relatifs au TAFTA.
  • Réclament l’ouverture d’un débat national sur ce traité en y associant les collectivités territoriales, les organisations syndicales, associatives, socioprofessionnelles et les citoyens en général.
  • Demandent au gouvernement français de suspendre les négociations.
  • Demandent au parlement européen d’apposer son véto à tout accord remettant en question le cadre règlementaire en matière d’environnement, de santé, de diversité culturelle et linguistique, de protection des citoyennes et citoyens.

 

 

 

 

 

commentaires

Festival de Commedia dell'arte

Publié le 19 Mai 2014 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

commentaires

"Marionnettes éphémères"

Publié le 19 Mai 2014 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

"Marionnettes éphémères"
commentaires

Deux analyses qui mériteraient débats.

Publié le 19 Mai 2014 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique

commentaires

POINT DE VUE…

Publié le 19 Mai 2014 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

Le soleil brille, l’air est doux rue Fieuzet…

Il ferait bon ouvrir sa fenêtre et admirer la belle cour des Greniers du Roy, oui mais voila…

POINT DE VUE…

Alors entre point de vue, et points de vue…

Evoquer la collecte des déchets ménagers à Villemur reste un sujet sensible et pour cause, malgré diverses tentatives citoyennes rien n’a changé.

Des habitants se sont tournés vers le blog et ont interpellé récemment la nouvelle municipalité en faisant des suggestions.

Laissons aux nouveaux élus un temps pour réagir.

Rappelons que la collecte des déchets ménagers est de la compétence de l’intercommunalité dont le président est aujourd’hui le maire de Villemur.

Quelles solutions pour résoudre les problèmes ?

  • Augmenter le nombre de containers, si les lieux sont adéquats.
  • Augmenter le nombre de tournées…
  • Installer des poubelles enterrées là où c’est possible et réaménager le cadre de vie.
  • Eduquer et si rien n’y fait, « mancher » comme dit le maire de Bessières le premier contrevenant pris en flagrant délit.
  • S’assurer que la société Véolia remplit complètement la fonction qui lui est déléguée, c'est-à-dire laisser propres les endroits où sont situés les containers en balayant les déchets accidentellement tombés sur la voie publique, du fait ou non de la collecte…

Les nouveaux élus réfléchissent certainement sur tous les plans, efficacité, coût, esthétique…

N’occultons pas notre responsabilité à nous, habitants, pour les encombrants il y a la déchetterie ouverte même le dimanche et pour ceux qui ne peuvent s’y rendre, reste l’appel à Véolia. Un poste est prévu à l’intercommunalité  pour répondre aux interrogations et réclamations des habitants(0561099138).

 De même vous pouvez trouver sur le calendrier de la collecte le numéro de Véolia, pour les déchets verts et pour les encombrants (0581285002).

http://www.valaigo.fr/collecte-et-traitement-des-dechets/

Quand un container est plein, il n’est pas interdit de regarder si à proximité un autre peut recevoir le sac poubelle.

Remettre à l’ordre du jour le civisme demeure une priorité et il ne devrait pas y avoir besoin de sévir pour cela.

Le respect pour soi-même passe indéniablement par celui des autres.

D’autres questions…

Pour 2014 la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères n’augmentera pas au niveau intercommunal.

Pour cette année, il y aurait un coût supplémentaire de la collecte de plus ou  moins 80 000 euros, la hausse de la TVA en explique une partie, elle passe de 7à10%.Il faut aussi tenir compte d’une hausse du coût de traitement des déchets.

Cette augmentation sera absorbée par le Budget Général. Il a tout de même été précisé que cela ne pourrait perdurer.

 Sur le site de l’intercommunalité, il est possible de prendre connaissance des procès-verbaux des conseils, regardons plus précisément celui du 12 mars 2013(page 6 et 7) et celui du 28 avril 2014(page 8).

Sur le budget prévisionnel 2013, apparaissait un excédent prévu de plus ou moins 80 000€

Lors de la contestation de la DSP consentie à Véolia, l’argumentaire des élus face à l’association « Démocratie citoyenne Val’Aîgo »  avançait le bénéfice retiré d’un tri sélectif plus efficient. Tri sélectif qui aurait pu être amélioré en  «  Régie » mais des arguments financiers avaient été opposés.

Il est reconnu que le tri s’améliore. Penchons nous sur la revalorisation des déchets : pour 2011, revalorisation Eco Emballage= 38 858€, pour 2013=  122 000€.

Le nombre de tournées en Centre ville a diminué.

Les poches poubelles ne sont plus distribuées, soit une économie de 42 952€ (montant 2011).

Moins de frais pour le nettoyage des bacs, les habitants sont responsables de ceux  qu’ils détiennent : pour 2011, lavage plus entretien= 30 188€, pour 2013  nettoyage, 2500€ plus réassortiment bacs et divers 25 000€ ;

Il y a toujours des charges de personnel pour une somme de 30 000€.

Nous n’avons pas les coûts de la collecte pour Bessières pour l’année 2011.

Les chiffres malgré ce manque ont de quoi laisser dubitatifs et inquiets.

Nombre de citoyens ont déploré la fin du service public de collecte des déchets de même que le manque de transparence et d’information à l’époque.

Comment pourrait-on envisager une possible augmentation sans en connaitre les causes réelles et sans que tout soit expliqué ?

Nous n’avons pas les mêmes éléments que les élus pour comprendre, il nous manque certainement malgré  nos progrès en la matière  l’expérience de la comptabilité des budgets territoriaux, reste qu’il serait pertinent de rendre publics l’évolution des tonnages récupérés dans les divers domaines ainsi que les comptes-rendus annuels, tant techniques que financiers.

Partageons le « point de vue »  de Monsieur le Maire de Bessières, le budget général de l’intercommunalité ne pourra persister à absorber des augmentations… surtout si elles restent inexpliquées aux citoyens contribuables.

Marie-Gabrielle Gimenez.

commentaires

L'Europe et le collectif Roosevelt

Publié le 17 Mai 2014 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Politique

commentaires
1 2 3 > >>