Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

28 Février, la journée des maladies rares.

Publié le 28 Février 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans A voir et écouter cette semaine, Notre cadre de vie

commentaires

Quelle politique du transport dans le Nord Toulousain ?

Publié le 27 Février 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Notre cadre de vie

Bernard Marquié est ancien vice-président du Conseil Régional et de la Communauté Urbaine, ancien maire adjoint de Toulouse, en charge du transport.

Dans le cadre des élections départementales sur le canton de Castelginest,  il sera présent pour engager le dialogue sur ce sujet qui revêt une importance vitale pour participer aussi au désenclavement de notre canton donc  de notre ville Villemur et des communes proches.

 

Rendez-vous le 6mars 2015 à 20h

  

Salle Mauvezin, centre cinéma, rue Pont Fauré

CASTELGINEST

Pour en savoir plus :

commentaires

Conseil Municipal du 02/03/2015.

Publié le 26 Février 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

MAIRIE - Salle du Conseil à 20 h 30

 

 

ORDRE DU JOUR

            Approbation du Procès-verbal du Conseil Municipal en date du 26 janvier 2015.

Administration générale :

  • Tarifs régie spectacle.
  • Convention de mutualisation et fiche d'impact.
  • Dénomination des allées côté parking du Tarn.
  • Dénomination du Stade de Rugby.
  • Dénomination de l'espace salle des fêtes et boulodrome de Magnanac.

Ressources humaines :

  • Rétribution du gardiennage de l'église 2014.

Aménagement du territoire - développement durable :

  • Désignation de membres de la Commission d'Appel d'Offre dans le cadre de la mutualisation du bureau d'étude urbanisme.
  • Travaux d'aménagement d'un complexe sportif et ludique.

Affaires diverses.

commentaires

Ainsi VON VON VON, les petites marionnettes…

Publié le 25 Février 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Au coin de l'oeil

Mais qui porte ce nom qui débute par Von ?

C’est une candidate ma foi aux élections.

Rien qu’à la dénoncer  me vient le rouge au front.

Est ce la consonance qui lui plait, c’est mignon !

 

Quel est ce jeune esprit par un Von anobli,

Esprit enfin,  c’est un peu  vite inscrit.

A cet âge c’est sûr, rien ne peut être oubli,

On a si peu vécu mais on sait tout pardi.

 

La bien jolie personne n’a aucune blondeur

Et dans ses yeux du bleu pas la moindre lueur.

Ses bleus sont bien cachés au fond du  petit cœur,

Nous sommes des vilains farceurs ou détracteurs !

 

 

Nous n’avons pas idée de sa grande souffrance

Elle l’aime et la défend,  elle, sa jolie France.

Voyez de toutes parts l’ennemi qui avance !

Ne lui opposez pas quelconque intolérance ! 

 

 

Ce sont les immigrés qui font notre malheur,

Car nous c’est bien connu on se tue au labeur. 

Rien que d’imaginer, elle en a des sueurs,

Tout ce flot d’étrangers, ces horribles rappeurs.

 

Et puis de cette Europe il faut vite sortir

Ou si on ne peut pas, et bien la conquérir

Y a des prédécesseurs dans les doux souvenirs

Du plus vieux de ses chefs rêvant d’y revenir.

 

Les femmes au foyer s’occupant des enfants,

Les hommes au labeur travaillant dans les champs,

Et puis quelques usines pour le réarmement,

Ils travaillent  le peuple en semant  les ferments.

 

Tous les vilains cocos, lesbiennes et homos

C’est d’une  main de fer, en un seul en un mot,

Qu’ils sauront les soumettre à bien courber le dos.

Quand ils seront les maîtres, que feront les prolos ?

 

 

Ils mettront vite fin à toutes les cultures,

Qui véhiculent sens, idées et qui structurent

Beaucoup trop de pensées que l’on juge impures

Quand on veut instaurer la bêtise en armure. 

 

C’est en catimini et avec élégance qu’elle utilise VON

Ne donne t-il donc  pas plus  de race à son nom ?

Ca n’est pas très porteur au sein du peloton

Alors c’est sur le Net, qu’elle avance son VON.

 

Car oui, elle est moderne et elle à un FACEBOOK

Et puis elle est mignonne, vous avez vu son look

Comment imaginer en lisant son press book

Ce que VON signifie, je vous laisse le scoop !

 

Ainsi VON VON VON les petites marionnettes

Ainsi VON VON VON qui se veulent honnêtes

Dans la tête desquelles on inculque sornettes.

Est-ce à nous qu’il revient de tirer la sonnette ?

 

Marie-Gabrielle Gimenez

commentaires

C’est l’histoire d’un gars…

Publié le 25 Février 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

Que nous avons découvert sur les écrans en 2003 lors de la canicule qui a fait tant de victimes dans notre pays.

Visage poupin, tignasse brune, colère éclairée, fort en gueule…

Nous l’avons maintes fois entendu s’exprimer sur le malaise hospitalier, ciblant les failles de la Tarification A l’Activité (T2A), la toute puissance des mandarins, les avantages du service

privé, les incohérences de notre système qui conduisent droit à sa perte alors qu’ils ne fait pas de différence entre riches et pauvres et qu’à ce titre, pas seulement mais au moins à ce titre   il doit être sauvé…

Comment oublier la tristesse  de cet homme désemparé, ses larmes, alors qu’il venait de voir s’écrouler un pan de sa vie, de sa foi dans l’humanité lors des assassinats à Charlie Hebdo.

Lui qui disait d’une voix éteinte son impuissance à sauver ses amis, lui l’urgentiste toujours sur la brèche, lui qui avait échappé à la mort parce que ce n’était tout simplement pas son heure…

Il faut lire, relire son livre  « On ne vit qu’une fois ».

A l’aube du retour de « Charlie Hebdo », à l’aube d’élections dont tout le monde semble se désintéresser, d’élections qui risquent par l’abstention de faire la part belle à un parti dont au-delà de la perte des valeurs morales il faut dénoncer les incohérences , il faut lire ce livre qui ne parle pas que d’un homme mais qui parle de la vie, de notre vie, des dérives que nous pouvons tous affronter.

Ce livre est une suite de questionnements, de propositions, d’attentes, d’incompréhension mais aussi d’espérance et d’optimisme. Une leçon de vie avec des mots simples par un homme qui côtoie la mort, qui la défie tous les jours…

Ce livre devrait être le livre de chevet de toutes ces femmes, de tous ces hommes qui disent vouloir gérer notre pays pour l’intérêt général.

Il n’est pas éminemment politique, mais tellement humain.

Beaucoup l’ont entendu Patrick Pelloux rendre hommage à la disponibilité, à la réaction certainement spontanée de  l’homme François Hollande que Charb « aimait bien ». On l’a vu dans les bras du Président de la République, on avait le sentiment d’une réelle empathie qui nous le rendait sympathique ce président tant décrié.

Combien se sont interrogés sur la part de sincérité en repensant aux « sans dents ».

Un homme peut-il feindre à ce point face à un autre effondré  dont les épaules aussi carrées soient-elles ne peuvent plus porter tant de fatigue et de détresse ?

A la lumière des évènements de janvier, ce livre apporte bien des éclairages sur notre société.

Il oblige à faire face à la surdité politique, à la solitude humaine, à l’inconscience, la bêtise pour rester correct, la misère morale, physique, l’enfance trop tôt perdue, le viol, les SDF…

Quelques extraits : « être journaliste, ce n’est pas être un justicier, ni un policier, ni un homme de pouvoir… » « Il faudra bien un jour se poser la question de l’efficacité des missions sociales pour aider la grande exclusion… »

Il faut lire aussi page 201  « une  urgence psychiatrique : la politique » qui résonne lucidement et lugubrement même si la fin est raisonnablement nuancée.

Cavanna, la disparition de Cavanna «  depuis Charlie Hebdo continue, fidèle à ses traditions avec les mercredis la conférence de rédaction. Est-ce Cavanna, ce courant d’air qui passe pour vérifier si nous pouvons faire rire les lecteurs, poiler la France et emmerder les cons ?

Restons toujours bêtes, parfois méchants mais toujours vivants. »

 

Les courants d’air se sont multipliés à Charlie Hebdo…

 

 

« ON NE VIT QU’UNE FOIS » Patrick Pelloux

Editions  «  Cherche-midi »

Préface de Charb, postface de Cynthia Fleury.

Prix : 18€50

commentaires

Un membre du comité central de Syriza s’exprime…

Publié le 25 Février 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique

Mai aussi…

commentaires

Le vote par procuration.

Publié le 24 Février 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

Ces élections départementales ne semblent pas motiver grand monde.

Il serait très complexe d’en donner les multiples raisons mais il faut prendre conscience de la nocivité de l’abstention.

 

 

La loi de février 2014 ne permet toujours pas de comptabiliser comme exprimés les votes blancs.

 

Si vous souhaitez donner procuration :

commentaires

Dans le domaine de l’emploi…

Publié le 24 Février 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Infos pratiques - droit - services - social ...

commentaires

Pour tenter de s’y retrouver avant les départementales…

Publié le 24 Février 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

Les citoyens sont appeler à élire des conseillers départementaux et non plus régionaux.

La réforme territoriale bât son plein et il est compliqué d’affirmer quelles seront les compétences dédiées aux deux entités que sont le conseil régional et le futur conseil départemental.

A lire

commentaires

Dates de péremption…

Publié le 24 Février 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Infos pratiques - droit - services - social ...

Il  faut toujours rester prudent malgré ces informations, tous les produits sont à considérer différemment, certains resteront inoffensifs mais d’autres, les viandes par exemple, certains légumes peuvent devenir très nocifs (pommes de terre verdâtres, légumes fermentés…)

commentaires
1 2 3 4 > >>