Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Inoubliable ce printemps 2015…

Publié le 31 Mars 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

Enfin, il est battu l’infâme qui avait osé avec sa jeune morgue éliminer l’homme béni de tant de villemuriens, lui et sa binôme sont à terre.

Plus besoin de Tags pour le dénoncer ce cumulard qui à d’illustres prédécesseurs dans le domaine !

Cela mérite bien quelques cris de joie dans les Greniers du Roy.

Mais bien évidemment il cache sa déception dans un discours empreint d’humanisme qui semble, semble seulement plein de conviction et d’émotion. On le connait le Loulou et ses grandes valeurs de droite…

« Il y a du travail à faire pour redonner le goût des valeurs républicaines et de l’intérêt à porter à son territoire…ces élections ont apporté un lien avec d’autres communes pour apprendre à travailler différemment… ».

Il va même jusqu’à fustiger les représentants du FN qui brulaient certainement de l’envie d’être présents mais ont eu peur, on peut les comprendre d’être pris à partie  par des haineux, les pauvres ils savent ce que c’est de vivre la haine.

D’ailleurs pourquoi s’en prendre à eux, ils ne l’ont même pas battu ni lui ni la gauche, enfin pas encore…

10 gros points les séparent des uns et des autres, tout pour se réjouir on vous dit…

Il n’y a sur ce territoire élargi que 4416 personnes qui ont affirmé par leur vote que seul le FN détient la solution. Cela fait 26,59% des 58,61% qui se sont « exprimés » en ce dimanche pluvieux. Une paille de convaincus on vous dit.

D’autant qu’il faut relativiser comme le feront les vraies bonnes âmes, en fait ils n’ont obtenu que 15,03% des inscrits. Une paille on vous dit…

Le problème c’est que les partis dits traditionnels, ils ont obtenu combien alors ?

En voilà une question intéressante, en fait, la gauche a obtenu 20,87% des inscrits et la droite 20,60%.

Donc les gagnants sont les abstentionnistes qui ont passé leur dimanche à arroser la victoire du Stade Toulousain sur Toulon, tout un symbole…

Qu’est ce qu’il vient s’alarmer Monsieur Dumoulin de cette montée du FN en les stigmatisant, ces inconnus parachutés sur un territoire qu’ils ne connaissent pas, même pas des gens du cru, des jeunes sans vrai programme de proximité.

Il voudrait nous casser notre bonheur qu’il ne s’y prendrait pas autrement.

A moins qu’il ne faille vraiment s’inquiéter…

Ce n’est pas le moment de penser à tout ça, nous verrons bien demain, contentons nous de croire que c’est un vote de réprobation et non un vote d’adhésion, c’est beaucoup plus reposant.

Ne nous interrogeons pas non plus sur ce redécoupage cantonal,  nous n’allons tout de même pas reconnaitre que sans lui, il serait encore aux manettes ce type qui n’a rien foutu. Ce mec qui ne s’intéresse à Molex que pour aller manger « lorsque son frigo est vide » alors qu’il en subit lui-même les conséquences de cette délocalisation.

Ce « toca manetto » a tout de même séduit 1273 villemuriens soit 29,17% des inscrits contre 15,01% pour la gauche. Tiens,  une ville qui se dit à gauche depuis si longtemps et qui affectionne un homme de droite, ce doit être parce qu’il vous prend dans ses bras avec tellement d’affection…

Donc en fait, devons nous admettre que la gauche a gagné sur ce canton grâce au binôme du maire de Bessières, une femme, si si les socialistes locaux ont gagné grâce à une femme, l’outrage !

Peut-être est elle aussi affectueuse ?

Ajouterons nous aussi que le Front de Gauche a participé à la victoire avec l’appel télévisé de Madame Marconis ? Mais le Front de Gauche c’est méprisable son apport, d’ailleurs selon certains il serait même le pendant de gauche du FN, imaginez ce qu’il faut accepter en politique !

Et vous les inquiets de nature, vous qui avez assisté à des réunions politiciennes plus attachées à détruire qu’à construire malgré un bilan social on ne peut plus positif de l’ex Conseil Général, vous n’allez pas persister à vous poser des questions quelque peu débiles.

Si on vous fait part de quelques inquiétudes sur la voracité d’un homme, sur une  possible privatisation du secteur de l’eau par Véolia, répondez en toute quiétude.

Monsieur Raysséguier et Madame Cabdessut sont des gens sérieux, défenseurs du service public et non vindicatifs. C’est certain, ils  vont veiller avec pugnacité et bienveillance à l’équité des territoires. Il ne viendra jamais à l’idée de l’une de lorgner vers la Métropole pas si lointaine, c’est avec tout son cœur qu’elle préservera son territoire rural et à l’idée de l’autre de faire de Villemur le parent pauvre.

Equité, entendez-vous, les maîtres mots sont écoute et équité et en cas de dérive il faudra compter sur les sensibilités et l’efficacité  des deux suppléants très attachés à notre secteur et de la gauche qui partage les valeurs du PS local.

En plus jusqu’ici l’ancien conseiller expliquait qu’il lui était difficile de se faire entendre. Aujourd’hui plus  de problème, la gouvernance du département va changer, à ce sujet le choix semble démocratiquement fait, nous aurons un président rassembleur et partageur.

Avec plus ou moins de bonheur nous allons voir naitre un rond point, un futur collège, un espace Leclerc et un Mac Do, la ZIR de Pechnauquié 3 va connaitre l’essor et le Tarn Navigable sera porté avec ferveur…

Enfin, finis les potentats, le partisanisme, nous allons voir revivre notre territoire en concertation, en harmonie. Ces élections passées, tout va s’oublier, l’entente va renaitre, nous regarderons avec enthousiasme vers demain.

C’est peut-être pour cela qu’il ne faut pas s’inquiéter de la montée du FN, d’ailleurs plus importante encore sur d’autres parties du canton.

Le changement c’est maintenant !

Ouf comme c’est bon une bouffée d’optimisme béat !

Inoubliable ce printemps 2015…

Une pensée peu politique qui n’empêche pas de réfléchir…

 

« Nos opinions ne sont rien devant notre sensibilité. Il y a des choix de l'instinct, des élections intimes. Je laisse à d'autres le privilège d'être raisonnables, logiques et déductifs. Moi je n'ai que des tendresses et des blessures. »

 

François Taillandier

 

Marie- Gabrielle  Gimenez


 

commentaires

ELECTIONS DEPARTEMENTALES - SECOND TOUR

Publié le 29 Mars 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

ELECTIONS DEPARTEMENTALES - SECOND TOUR
commentaires

Comment voter ???

Publié le 26 Mars 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Au coin de l'oeil

Comment voter ???

Comment voter

commentaires

La marche des femmes

Publié le 25 Mars 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Associations

commentaires

Elections départementales. Le second round ?

Publié le 25 Mars 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

Elections départementales. Le second round ?

Le tableau ci-dessus rappelle les résultats des cantonales de 2008 pour Villemur avec comparaison des résultats de ce premier tour sur un canton qui serait identique. 

Parfois, les chiffres peuvent se passer de commentaire tout en interrogeant.

La candidate socialiste d’alors, Claudine De Truchis, connaissait le terrain, avait des positions affirmées en matière sociale, savait ce que signifiait proximité.

Elle ajoutait à tout cela une certaine modestie permettant d’écouter tout le monde sans mépris.

Pour conclure, les histoires de personnes et les polémiques stériles n’étaient pas son propos, son objectif étant de s’attacher avec lucidité aux attentes de la population.

Il est possible d’argumenter que le sinistre Molex est passé par là, que Brusson a continué sa descente jusqu’aux enfers, que la gauche est au gouvernement, qu’il y a eu « Charlie » et de tristes amalgames…

Le mode de scrutin peut interroger, tout comme le redécoupage et la volonté de parité.

 

Peut-on se féliciter de survivre au micro séisme Front National ?

 

Nous devons tous balayer devant notre porte. Parti communiste, front de gauche gagnent trois petits points.

Il est difficile d’expliquer à des personnes en souffrance qu’ôter les moyens de survivre à une partie de la population ne diminuera en rien leur détresse à elles.

Que si il y a triche, cela est simple à déterminer avec une réelle volonté politique et qu’il est par trop facile de stigmatiser des individus et de ressortir les mêmes arguments aux moments cruciaux sans avoir rien fait pour combattre toutes les fraudes.

Des fraudes, il y en a qui sont bien plus perfides que celles mises constamment en avant.

 Qui durant cette campagne a parlé de s’attaquer à la finance ?

Qui a tenté d’expliquer les rouages de l’Europe, ennemi numéro un d’un certain parti, pourtant combien de subventions ?

Un parti qui n’hésite pas à affirmer qu’ils sont élus européens non pour changer et construire différemment l’Europe mais pour la détruire.

Qui a porté au niveau local le débat sur ce Grand Marché Transatlantique (TAFTA) qui impactera même le département sans parler des petites entreprises et de l’agriculture dans notre milieu encore rural.

Réagir avec colère face au désarroi en donnant des pouvoirs à un parti qui stigmatise, trompe et sème la haine ne peut se concevoir sans réfléchir qu’un jour,  tout un chacun peut être victime de cette haine, de cette stigmatisation, de cette tromperie.

Il ne faut jamais oublier le passé, il est source de réflexion quand on a des ancêtres qui ont combattu et  fuit  le fascisme. Notre pays en compte beaucoup.

Tout cela ce ne sont que des mots faciles à mettre en avant. Quand on a ce qu’il faut pour vivre il fait bon parler solidarité à des jeunes en recherche d’emploi, à des ouvriers , des agriculteurs menacés, à des artisans ployant sous les charges et les directives non imposées aux grands patrons, des retraités qui vivent chichement après avoir travaillé toute une vie et nous en oublions bien sûr…

Mais qui dit qu’il n’y a pas aussi un vécu, un vécu difficile  qui malgré tout rejette la haine des autres car elle n’a jamais conduit vers le meilleur la haine.

 

Pas question de jeter l’opprobre sur des électeurs, des citoyens en perte ou en recherche de repères.

Qui serions nous pour nous permettre de donner des leçons ?

Nous sommes conscients de notre peu d’importance, nous ne voulons être  rien d’autre que des vecteurs de paix sociale, d’unité et de recherche des vraies valeurs humaines en conscience des dérives actuelles.

 

Rejeter la faute sur les politiques c’est aussi facile lorsque l’on n’est pas aux manettes. Cela doit-il empêcher de faire face et de s’interroger et d’interroger ?

Entendre Monsieur le Président du Conseil Général en partance expliquer la nécessité de la défense du service public et avoir subi en catimini la privatisation de la collecte des ordures ménagères, l’entendre expliquer les points forts du numérique et subir la fracture criée haut et fort depuis 2008...

Répondre à des contestations sur des chiffrages en mégotant entre subventions et contributions en jetant en pâture en la décrédibilisant  une jeune élue pas vraiment au fait des pratiques politiciennes, en passant sous silence la prise de position d’un élu de gauche qui ne se renie pas…

Entendre en présence d’un «  syndicaliste » CGT un ancien sénateur dénoncer ces « communistes » qui n’ont d’autre ligne de mire que Monsieur Macron, il est vrai grand bienfaiteur de la classe ouvrière…

De même, que dire entre autre à la droite qui semble ne pas craindre la future métropole, qui veut sécuriser à l’aide de caméras qui ne remplaceront jamais l’humain ?

Des caméras reliées où, à quelques boites privées qui appelleront la gendarmerie en sous effectif. Il faudra déposer une plainte qui aura aussi peu de chance d’aboutir que celle portée pour l’incendie Brusson.

 

Un incendie qui restera impuni, une impunité qui ne trouble pas plus que cela tant à droite qu’à gauche.

 

Il faut cesser de prendre les citoyens pour des imbéciles. Le cumul des mandats, les affaires, les oligarchies, le sentiment d’être la dernière roue du char, la perte de morale, de valeurs, l’insécurité tant physique que financière et toujours pour les mêmes…

 

Il est certes plus facile de dresser un constat que de trouver les bonnes solutions qui satisfassent démocratiquement  le plus grand nombre.

 

Le coup  de semonce donné lors de ces élections doit faire réfléchir tous les citoyens, tous les démocrates.

 

Des élus honnêtes et responsables, il y en encore, à droite comme à gauche, alors redonnez du sens à la politique, au mot démocratie.  Cessez les querelles de personnes, les mépris sexistes, échangez sans haine, ironie. Ne laissez pas croire que seul battre l’autre, l’ennemi vous stimule. Que sont les citoyens ?

Avez-vous enfin réalisé où nous mènent les dérives ?

Vous vous dites de proximité mais vous êtes trop nombreux à mépriser le peuple, à vouloir l’infantiliser par des consignes de vote en inadéquation avec tout le discours tenu hors et durant les périodes électorales.

Que croyez vous que les combats de coqs au sommet de l’Etat puissent construire ?

Dites leurs vous à ceux qui sont au sommet,  si vous avez enfin compris,  vous qui vous dites nos représentants que nous n’en pouvons plus.

Les électeurs ils sont plus nombreux que vous ne le croyez à être matures et hélas vaccinés.

Leur reste à prendre avec force leur place citoyenne, à être des acteurs de leur devenir sans s’accommoder de mirages par trop simplistes, sans se satisfaire de délégations.

Les élus en quête de pouvoir sont prêts à tout changer, quand ils sont au pouvoir pas grand-chose ne change, parfois c’est même pire, une seule constante, l’appropriation du pouvoir, ils se pensent et se veulent indétrônables…

Il serait dommageable que dans cinq ans, dix ans nous fassions encore le même constat qu’il y a dix ans, cinq ans, aujourd’hui,  où que nous n’ayons même plus le droit de le faire ce constat…

Nous pouvons comprendre la nécessité de réformes d’un monde qui change mais elles doivent se faire avec justice et équité dans le respect de notre devise, liberté, égalité, fraternité, cette devise qui porta si haut notre France….

 

Marie-Gabrielle Gimenez

 

commentaires

L'amour est derrière la porte

Publié le 25 Mars 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

L'amour est derrière la porte
L'amour est derrière la porte
commentaires

Aliments irradiés, mauvaises ondes dans nos assiettes ?

Publié le 23 Mars 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre cadre de vie

commentaires

ELECTIONS DEPARTEMENTALES

Publié le 22 Mars 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique

ELECTIONS DEPARTEMENTALES
ELECTIONS DEPARTEMENTALES
commentaires

Randonnée à la forêt de Buzet

Publié le 21 Mars 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

Randonnée à la forêt de Buzet
commentaires

A Montauban jusqu’à fin mars : exposition sur la maternité d’Elne.

Publié le 21 Mars 2015 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

commentaires
1 2 3 4 5 > >>