Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Politiques locales et mal logement.

Publié le 31 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Politique

Comme chaque année à la même époque, la fondation Abbé-Pierre publie son rapport sur l'état du mal-logement en France, qui sert désormais - avec les chiffres de l'Insee - de référence en la matière. L'Insee n'ayant pas produit de nouvelles données et les évolutions en matière de logement étant lentes par nature, les chiffres de l'édition 2017 diffèrent très peu de ceux de la précédente livraison (voir nos deux articles ci-contre du 28 janvier 2016).

Selon le rapport 2017, la France compte 3,96 millions de personnes mal logées et 12,1 millions de personnes "en situation de fragilité au regard du logement", avec toutefois des degrés divers. La plupart des chiffres montrent une dégradation de la situation…

 

Contrairement à certaines idées reçues, le mal-logement n'est pas cantonné aux zones tendues. Ce phénomène est présent partout, mais d'intensité et de nature différentes selon les territoires". La fondation l'a déjà dit et répété dans ses précédents rapports (en particulier celui de 2013, voir notre article "De quel mal-logement souffre votre territoire ?" du 31 janvier 2013). Le rapport 2017 du mal-logement identifie six grandes catégories de territoire : l'agglomération de Paris, les métropoles du bassin méditerranéen et le genevois français, les autres métropoles, les villes moyennes dynamiques, les villes petites et moyennes en déprise, les territoires ruraux.


Dans les secteurs en déprise économique, l'accès au logement est plus facile mais, pour les ménages en précarité, il est bien souvent de piètre qualité, voire indigne. "La précarisation d'une partie de la population alimente des situations de mal-logement invisibles", alerte la fondation.
Les régions rurales éloignées des grands pôles de développement connaissent des problématiques spécifiques : prix du logement moins élevé, mais parc souvent vétuste habité par des propriétaires parfois impécunieux, souvent vieillissants, qui n'ont pas les moyens d'une remise aux normes. Les ménages modestes peuvent encore accéder à la propriété mais "leur faible solvabilité et le niveau de vétusté des biens acquis se cumulent parfois pour aboutir à des situations d'endettement ou de conditions de vie dégradées (problème de chauffage, d'isolation…)"…

commentaires

« L’ami François » et ce n’est pas du cinéma…

Publié le 31 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Politique

Il y avait dimanche au meeting de François Fillon un personnage bien connu des souverainistes : Paul-Marie Coûteaux. L'ancien député européen (1999-2009) et ex-président du Siel (Souveraineté, indépendance et libertés).

commentaires

Un mais pas 3

Publié le 31 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique

commentaires

Les joies de la famille…

Publié le 30 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique, Au coin de l'oeil

commentaires

VILLEMUR : RESULTAT DES PRIMAIRES DE GAUCHE 2EME TOUR

Publié le 29 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Politique

VILLEMUR : RESULTAT DES PRIMAIRES DE GAUCHE 2EME TOUR
commentaires

Rendez nous les

Publié le 29 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique

commentaires

Hopitaux…

Publié le 29 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Politique

Tout les « Sachants » ont conscience de l’aggravation de la situation avec la Tarification à l’Activité (T2A)

commentaires

Villemur-sur-Tarn ; résultats primaire de la Gauche 1er tour

Publié le 29 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Politique

commentaires

Sois belle et tais-toi...

Publié le 28 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Au coin de l'oeil

Ce texte a été écrit en 2013, hélas depuis, rien n’a changé…

 

 

Certes monsieur Audiard dont on vantait la prose

En quelques mots, roublard, décrivait bien la chose.

Elle ne fume pas, elle ne boit pas, mais elle cause.

Voici là le sujet que, aujourd’hui on ose.

Bien sûr le titre est là un peu pour amuser.

Soit belle, mais qui donc oserait s’avancer

A s’estimer ainsi et se valoriser

En sachant ces messieurs prêts à ironiser

Et à mettre en avant la moindre imperfection.

On regarde l’image mais en fermant le son.

Le son tient parlons en ou tout au moins tentons.

Cette petite voix que l’on croyait acquise

Et puis qui se rebelle et parfois vous épuise

Vous la pensiez discrète et quelque peu soumise

Vous la trouviez bébête et voilà qu’elle s’avise

Bien que mal assurée à oser questionner.

La forme est incertaine mais ma foi sur le fond

On en reste pantois, il y aurait sous ce front

Plus qu’un peu de cervelle, même des opinions.

Qu’elle soit brune ou blonde la satanée femelle

Agace, exaspère, vous pousse à la colère.

Ben oui, elle vous énerve, qu’elle soit vielle mémère

Ou dans la fleur de l’âge bien tentante et rebelle.

Mon Dieu mais qu’as tu fais de donner la parole

A cette créature que pour nous tu osas.

Etre notre moitié ne lui suffira pas

Elle revendique, lutte pour avoir même rôle.

Se disant notre égale elle va jusqu’à prétendre

Que tout autant que nous, elle peut tout comprendre.

He oui triste macho ou pauvre misogyne

Il va falloir vous faire à la gent féminine.

Car même si toutes n’osent pas la parole

La lueur dans leurs yeux est parfois assassine.

Et le titre d’Audiard pourrait se compléter

Paraîtrait que la belle, elle pourrait flinguer

Flinguer, mais du regard car elle est non violente.

Et dans vos procédés vraiment rien ne la tente.

 

 

Marie Gabrielle Gimenez

 

commentaires

Réunion du Conseil Municipal

Publié le 27 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

Réunion du Conseil Municipal
commentaires
1 2 3 4 5 6 > >>