Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

De la valeur des études…

Publié le 31 Mai 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

La conjugaison tout d’abord, l’échangeur « améliorera… sera raccordé… », constatons que si le futur ne peut être immédiat il s’affirme proche.

La décision serait donc actée, ou serait ce la même histoire que celle de la peau de l’ours…

Un centre bourg en voie de revitalisation, vite, comment ?

Par quels moyens, alors que en plusieurs lieux cette revitalisation reste un casse tête souvent confronté à des centres commerciaux excentrés et ouverts même le dimanche comme l’autorise la loi. Pas d’égoïsme s’il vous plait, qu’avez-vous fait, avez-vous augmenté le pouvoir d’achat des citoyens, modifié leurs habitudes, leur appétit ?

Le projet de piscine porté par Val’Aïgo, nous avions cru comprendre qu’une piscine c’était un véritable gouffre financier mais indispensable pour nos écoliers. Nous avions cru comprendre que si le collège se situait à Bessières, il y aurait une opportunité de construire une piscine à La Magdelaine en bénéficiant de la proximité de l’incinérateur honni en d’autres temps.

Sur le retour financier des « Portes du Tarn » des doutes quasi unanimes ont été soulevés quant à la durée nécessaire. Certains avaient même relevé les risques pour notre intercommunalité.

Aujourd’hui l’optimisme semble de rigueur et nous laisse avec nos questionnements sur la valeur de certaines études au coût certainement non négligeable.

Il est vrai que quand il s’agit des études de nos chères têtes blondes et brunes toutes les autres s’effacent.

Le Conseil Régional maintient le suspens pour le futur lycée, nous ne savons encore rien officiellement de la décision prise pour l’intégration de Buzet dans Val’Aïgo.

Alors peau de l’ours, charrue avant les bœufs…

Une certaine expérience conduisait autrefois à la sagesse, mais ça c’était avant.

A moins que tout soit effectivement acté mais qu’il faille attendre encore un peu pour dans l’union sacrée se mettre en marche…

 

commentaires

Démocratie participative... au Sénat ou presque

Publié le 25 Mai 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans A voir et écouter cette semaine

commentaires

Il est où le bonheur…

Publié le 25 Mai 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Au coin de l'oeil

 

Les paroles comme les écrits restent,

Méditent avec retard en temps électoraux

Ceux qui avec ardeur ont retourné leurs vestes.

Cette maudite presse rappelle leurs propos.

Mais ils n’en auront cure, avec raison du reste,

Car qui tiendra rigueur, perdu dans le chaos,

A ces tristes hâbleurs pour tous leurs faits et gestes ?

C’est en réfléchissant à la situation,

En cherchant de l’air pur alors que ça empeste,

Que nous avons songé à cette citation.

La parole est d’argent et le silence est d’or.

Depuis nous engrangeons, cogitons, méditons

A tel point que sans aucun remord,

Enivrés de silence, ayant tant à gagner

A ne plus s’exprimer, ben nous faisons le mort

Face aux situations qui antérieurement,

En des temps dépassés poussaient à s’exprimer.

Rire résolument, parfois aussi pleurer, mais intérieurement.

Optons pour les grimaces et tout ce qu’elles permettent,

Du simple bâillement au sourire entendu,

Des yeux portés au ciel aux mouvements de tête,

On peut tout exprimer alors que l’on s’est tu.

Silence, oh bon silence, ami de fraiche date,

Ce sont tant de vertus qui nous sont apparues,

Que vite on s’empresse et même on s’épate,

Tant tu es positif pour laisser réfléchir.

Oui parfois tu t’imposes quand par trop on s’épuise,

Quand on voudrait comprendre avant de réagir,

Pourquoi c’est difficile que l’union soit de mise,

Qu’on atteint les limites de l’incompréhension,

Qu’on reste en recherche de quelques éléments

Permettant d’avancer sans être trublion.

L’intérêt général, il est là le chemin !

Tous pourraient y songer, abattre les cloisons

Emmurant les idées, sources de grands chagrins.

En attendant que eux reviennent à la raison,

Profitons de l’instant sans y mettre de frein.

Il est là le bonheur, c’est sûr on a trouvé.

Pour vivre heureux vivons muets.

 

Marie-Gabrielle Gimenez.

 

 

commentaires

Fillon le souhaitait, Macron le fait : Un dirigeant des assurances à la tête du cabinet de la Ministre de la santé !

Publié le 24 Mai 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique

Ministère de la santé :
la nomination d’un dirigeant des assurances à la tête du cabinet de la Ministre
suscite les plus vives inquiétudes de l’UFAL

Le 17 mai dernier, Agnès Buzyn a été nommée Ministre des Solidarités et de la Santé par le Premier Ministre Édouard Philippe. Cette professeure en hématologie, ex-Présidente de la Haute Autorité de Santé, succède à Marisol Touraine à la tête du Ministère de tutelle de la Sécurité sociale et de la santé. L’UFAL adresse ses vœux de réussite à la nouvelle Ministre. Notre mouvement espère notamment qu’elle saura mettre sa compétence et son énergie au profit de l’accès aux soins pour tous, de la remise en cause des différentes générations de reste à charge qui ont provoqué un accroissement inquiétant du renoncement aux soins et qu’elle aura à cœur de rétablir le service Public Hospitalier en sortant les Hôpitaux Publics de l’impasse austéritaire dans lesquels ils sont enlisés depuis de nombreuses années. Plus encore, l’UFAL souhaite que la nouvelle Ministre entende remettre la Sécurité sociale au cœur du dispositif de prise en charge universelle et égalitaire de l’accès aux soins pour tous.

Toutefois, l’UFAL estime que la nomination de Gilles de Margerie en qualité de Directeur de cabinet de Mme la Ministre est un signal extrêmement inquiétant envoyé à tous ceux qui, comme l’UFAL, défendent le modèle social hérité du Conseil National de la Résistance.

En effet, Gilles de Margerie exerçait précédemment la fonction de Directeur général adjoint du groupe Humanis, le troisième groupe paritaire du marché (assurance santé, prévoyance et retraite complémentaire). C’est la première fois qu’un haut dirigeant des assurances privées entre à de si hautes fonctions au Ministère de la santé, ce qui suscite au sein de notre mouvement de vives inquiétudes.

Par cette nomination, le Président Emmanuel Macron entend bel et bien renforcer le rôle des complémentaires santé dans le système de soins et accroître leur poids dans la prise en charge des dépenses de santé.

Un tel projet de santé se fera nécessairement au prix d’un accroissement considérable des tarifs des complémentaires, d’une exclusion des plus démunis et le cantonnement de la Sécurité sociale à une mission de plus en plus secondaire au sein du système de soins français.

Par ailleurs, la nomination d’un haut dirigeant de l’assurance aux plus hautes fonctions de l’État laisse planer peu de doute quant à la feuille de route de la nouvelle Ministre des Solidarités et de la santé. Elle aura en effet pour mission de transformer notre régime de retraite à Prestations définies en un régime unique par points à cotisations définies. Un tel projet, d’inspiration libérale, est un danger pour les travailleurs et les retraités ; l’UFAL affirme son opposition marquée à une telle réforme de notre régime de retraite par répartition et à l’affaiblissement de la Sécurité sociale qui participe depuis plus de 70 ans à l’amélioration des conditions de vie de tous les Français.

* (source)
 
 
commentaires

Tout contre toi

Publié le 24 Mai 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

Tout contre toi
commentaires

Gers - Sauvons les platanes de Sarrant

Publié le 19 Mai 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre cadre de vie

commentaires

Festival du rire

Publié le 14 Mai 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

Festival du rire
Festival du rire
commentaires

Subventions aux associations

Publié le 12 Mai 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité

Subventions aux associations
Subventions aux associations
commentaires

Enfntasia

Publié le 12 Mai 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

Enfntasia
commentaires

Mon prof est un troll

Publié le 12 Mai 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs

Théâtre-marionnettes-objets à partir de 7 ans

 

Ce matin, comme tous les matins, Max et Alice s'amusent à faire tourner la maîtresse en bourrique. Mais cette fois-ci c'en est trop, elle craque pour de bon et file à l'asile. Arrive alors un nouveau directeur : un troll. Rapidement, de nouvelles règles stupides sont imposées et les enfants se retrouvent à travailler toute la journée dans une mine d'or. A la moindre petite bêtise, « croque ! » le troll les dévorent. Dans ce climat de terreur, Max et Alice se mettent à la recherche de grandes personnes pour les aider. Mais personne ne semble les prendre au sérieux… Comment faire pour sortir de ce cauchemar ? Personne ne viendra donc à leur secours ?

 

Un spectacle déjanté où deux comédiens survoltés vous entraînent dans une histoire rocambolesque !

 

Une quête sur la responsabilité, un voyage vers l'autre, face à la peur, pour faire tomber les barrières de l'ignorance…

Tarifs
7€ / 5€ (adhérents, enfants, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA)

Réservations vivement conseillées

reservations@lusinotopie.fr ou 05 61 09 92 59

Vous pouvez également réserver vos places en ligne.

Mon prof est un troll
commentaires
1 2 3 > >>