Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #foi et societe catégorie

Journée mondiale du refus de la misère. Un panier de proximité.

Publié le 17 Octobre 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Infos pratiques - droit - services - social ..., Foi et société

Voici pour 100 sous du pain de la farine, un kilo de sucre et quelques clémentines et par-dessus tout ça on vous donne en étrennes…

Mais que donne-t-on en étrennes au « Panier Villemurien » ?

Beaucoup de temps et de chaleur humaine, quelques brins de solidarité à partager.

Les bénévoles du Panier travaillent avec pugnacité 4 matinées par semaine et la journée du mardi. Ils récupèrent toutes les marchandises qui pour diverses raisons ne seront pas vendues via le circuit commercial. Ils trient, rangent, prévoient…

Régulièrement ils effectuent des collectes dans les grandes ou moyennes surfaces qui acceptent de les recevoir. Les clients solidaires  peuvent laisser quelques marchandises pour reconstituer les stocks à distribuer.

Avec la contribution financière des bénéficiaires, les bénévoles  gèrent l’achat des denrées ou produits  plus rares mais nécessaires, viande, poisson, produits d’hygiène…

Le mardi c’est le jour de la distribution et il y a énormément d’occupations. Une véritable ruche où chacun travaille au mieux pour répondre aux besoins de tous et ce n’est pas toujours  facile car il y a des impératifs d’équité.

Au Panier, il y a le coin café, les bénéficiaires peuvent consommer un petit quelque chose tout en échangeant, papotant, c’est un lieu de convivialité.

Des vêtements sont aussi mis à disposition. Deux charmantes dames aident à trouver la bonne taille, elles connaissent leur stock.

Au coin lecture, il est possible d’emprunter des ouvrages divers et variés.

 

Quand viennent les fêtes de fin d’année les bénévoles s’installent dans le hall du

supermarché local et  confectionnent  les paquets cadeau contre quelques pièces. A cette occasion le Père Noel vient souvent leur tenir compagnie car il adore rencontrer les petits enfants, ne le répétez pas mais il joue un peu les stars, toujours prêt pour une photo.

Et à Noel, il faut penser aux joujoux pour les plus petits, l’association « Pouss les Murs » leur est d’un grand secours, tout comme les «  Tri’ copines » qui tricotent layette, bonnets écharpes…

Cette année des écoles primaires vont récupérer des jouets (Villemur, Mirepoix…).

Les élèves de 5éme du collège Albert Camus motivés par leurs enseignants ont pris leur courage à deux mains pour expliquer à l’ensemble des élèves de l’établissement combien la solidarité est  importante.

Profitant du traditionnel cross de début d’année qui coïncide avec la journée du refus de la pauvreté,  ils ont sollicité leurs camarades pour un acte de générosité. A chacun selon ses moyens d’apporter qui un paquet de pâtes qui un paquet de riz, qui une boite de conserve pour aider le Panier.

Cette journée restera dans le cœur et la mémoire des bénévoles qui ont appris cette belle action d’un jeune qui a gardé son argent de poche pour apporter sa contribution, qui ont entendu les mots de cette jolie jeune fille blonde qui s’excusait presque de n’avoir porté que cela car sa famille est nombreuse et…

Elle ne saura jamais qu’au-delà du «  merci, c’est déjà beaucoup », elle a provoqué une immense bouffée de chaleur humaine et d’espoir dans l’avenir.

 

Le Panier Villemurien c’est aussi un lieu d’orientation, il est possible d’y laisser des CV qui sont donnés à l’Espace Emploi Entreprise dédié à l’aide pour les personnes en recherche d’emploi. L’information sur les possibilités locales y est communiquée tout comme les forums.

Les personnes qui arrivent sur notre ville et sont en difficulté sont dirigées vers la conseillère en économie sociale et familiale  en poste à la mairie. Elle est habilitée à les écouter peut les aider. Au panier Villemurien on ne s’accorde pas le droit d’être inquisiteur et tout ce qui est communiqué par les bénéficiaires reste dans le secret.

Depuis quelques années, via l’Espace Jeune, aujourd’hui en réponse à la volonté des responsables scolaires locaux, le « Panier Villemurien » va à la rencontre des plus jeunes. Il faut répondre à leur curiosité, c’est quoi une association caritative, comment ça fonctionne ?

Des moments d’échanges passionnants et fructueux et il faut dire un grand merci à tous les initiateurs de ces échanges.

En ouvrant les portes des établissements scolaires ils ouvrent les cœurs et les esprits. De grands pas concrets vers la solidarité à et de tous les âges.

Des personnes bénéficient depuis plusieurs années des aides de l’association, à un certain âge il n’est pas facile de retrouver du travail. Avec de petites retraites un apport alimentaire même minime peut être d’un grand secours.

Et puis il y a ceux qui connaissent ce qu’on appelle « accident de la vie », ils ont besoin d’un soutien momentané pour tenir le coup.

L’une des plus grandes satisfactions des bénévoles c’est de recevoir un bénéficiaire qui vous dit «  c’est bon j’ai trouvé un poste ». L’une de leurs plus grandes récompense c’est de le ou la retrouver en tant que donateur lors d’une collecte où de le ou la voir revenir pour aider ou  porter quelques bricoles parce qu’il n’a pas oublié le soutien  apporté lorsque c’était dur pour lui ou elle.

C’est la mairie qui prend en charge le prêt et les coûts du local mais les membres de l’association aujourd’hui comme hier prennent des précautions, le chauffage est indispensable en hiver, les dépenses liées à l’utilisation des congélateurs et frigos aussi, ils sont bien conscients de cela et gèrent au plus juste.

Les élus d’hier comme d’aujourd’hui le savent.

 

Nous pourrions dire beaucoup plus, analyser plus précisément et judicieusement certains points, peut-être plus tard…

Il reste un secret à vous confier.

Le vœu le plus cher des bénévoles du Panier, c’est de disparaitre, si, si, nous vous l’assurons…

Non pas par lassitude, non pas par une décision autoritaire où démagogique de quelque autorité, non juste pour la plus belle des raisons, c’est qu’il n’y aurait plus personne en situation de précarité mais hélas...

 

« La pauvreté fait peur et dresse des barrières autour d’elle. On préfère détourner son regard plutôt que de le changer. »

 

A écouter, car la misère, le dénuement peuvent frapper chacun de nous…

A lire :

commentaires

Villemur sur Tarn : concert d'orgue par le Père Philippe Bachet.

Publié le 21 Septembre 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs, Foi et société, Notre actualité

Villemur sur Tarn : concert d'orgue par le Père Philippe Bachet.
commentaires

Journée mondiale du migrant et du réfugié.

Publié le 26 Août 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Foi et société

commentaires

Dis moi ce que tu manges, je te dirai de que tu risques.

Publié le 14 Août 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Politique, Notre cadre de vie, Foi et société

commentaires

Face à face avec notre conscience

Publié le 2 Août 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Foi et société

A Villemur-sur-Tarn l’Etat a imposé un Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile.

Ici comme ailleurs, sans concertation ni avec les autorités locales, ni avec les habitants.

Un organisme sélectionné par l’Etat gère ce CADA.

Un collectif « Villesansmur » a été créé, de nombreux bénévoles ont accueilli les demandeurs d’asile. Ils apportent une aide à l’alphabétisation, des vêtements, un soutien alimentaire ou tout simplement ce lien amical et solidaire au service de l’intégration.

En pleine période de vacances, des décisions concernant les demandes d’asile tombent. Une famille de cinq personnes devra quitter le CADA dès le 7 aout. Que vont-ils devenir ?

Il faut savoir qu’en fonction du pays d’origine les demandes sont presque systématiquement rejetées, nos technocrates le savent.

Pourquoi alors donner des espoirs à des hommes, des femmes, des enfants en sachant qu’il y a peu de chance que leurs requêtes aboutissent ?

Ceux qui décident sont bien loin du terrain. Leurs victimes sont des anonymes alors que pour nous elles ont des visages, des regards, des sourires…

Nous, nous  savons leurs efforts pour échanger avec nous, nous avons sympathisé, apprécié leur gentillesse, leur volonté d’intégration. Nos enfants et les leurs sont devenus des copains, des amis, partagent les mêmes jeux.

Ceux qui décident n’ont pas entendu cette enseignante parler de ce petit garçon qui pris de panique court se réfugier à l’intérieur dès qu’il entend un avion.

Ceux qui décident n’ont pas vu la détresse sur ces visages aujourd’hui éclairés, ils ne savent pas l’investissement de la famille concernée pour que l’harmonie règne dans ce groupe aux origines diverses.

Que pouvons-nous, nous bénévoles, pour aider cette famille ? L’impuissance est un sentiment terrible !

Des questions nous assaillent, allons nous vivre à chaque refus les mêmes déchirements ? Non ! Nous ne pouvons pas accepter de voir cette famille rejetée dans la détresse. Nous voulons pouvoir continuer à regarder nos enfants, nos petits enfants, nos ados sans lire dans leurs yeux une condamnation.

Les cas se multiplient partout dans notre pays, ici aussi ils vont se multiplier.

Il est urgent de poser les bonnes  questions,  d’acter notre désapprobation pour ne pas  être malgré nous complices.

Qui a le droit d’affirmer qu’il respecte les valeurs de notre République et de  renvoyer après un temps d’espérance une famille à sa détresse.

Vous n’avez pas le droit de nous laisser avec des remords, des regrets, de la tristesse…

Si vous qui décidez du sort des demandeurs d’asile n’entendez pas ces arguments du cœur, à quoi servent les déclarations empreintes d’humanité de Monsieur le Président de la République et de nombre de représentants politiques dont certains, en d’autres lieux pas si lointains se décident à réagir, à soutenir les bénévoles découragés face à cette mascarade.

 

Marie-Gabrielle Gimenez

commentaires

Témoignage de Syrie.

Publié le 26 Juin 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Foi et société

Témoignage de Syrie.
commentaires

Combien de sans papiers ?

Publié le 23 Juin 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Foi et société

commentaires

Une résonance contemporaine

Publié le 20 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Culture et loisirs, Foi et société

commentaires

La violence commence où la parole s’arrête : Marek Halter.

Publié le 18 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Politique, Foi et société

 

Monsieur Manuel Valls a été victime de violences, une tentative de gifle.

La presse s’en fait vite l’écho.

L’acte est en soi inadmissible.

Il faut la condamner avec force cette violence visible, mais sans oublier celles qui le sont bien moins.

La violence qui frappe les femmes et hommes licenciés ou rejetés au nom de la finance

La violence qui trop souvent pousse au suicide employés, agriculteurs.

La violence qui frappe les demandeurs d’emploi surdiplômés ou sans formation.

La violence qui jette des peuples sur les routes de l’exil.

La violence faite aux femmes qui se sentent honteuses et n’osent en parler.

La violence qui jette à la rue les plus démunis ou ceux victimes d’accidents de la vie.

La violence qui refuse l’égalité des soins.

La violence qui rejette le droit de mourir dans la dignité

La violence du pouvoir consenti qui fait que l’on s’approprie le droit de décider sans concertation…

 

La liste serait longue.

 

Toutes les formes de violence sont inadmissibles, beaucoup resteront impunies.

Il est trop aisé de se retrancher derrière des textes, des « légalités », d’impossibles devoirs d’ingérence, la mondialisation…

commentaires

VERITE ET JUSTICE POUR TOUTES LES FEMMES EN LUTTE

Publié le 6 Janvier 2017 par Un Oeil Sur Villemur dans Notre actualité, Foi et société, Politique

Le 9 JANVIER 2016 au SQUARE DU CAPITOLE à 17h30

Nous dénonçons les assassinats et les disparitions des femmes politiques, femmes en résistance, femmes courageuses.

 

Le 9 janvier à 17 h30 nous serons au Square Charles de Gaulle, avec leur portraits, elles seront présentes dans nos mémoires. Nous appelons à commémorer des femmes qui défendent : leur peuple, leur corps et leurs territoires, leur autonomie, leur liberté, l’environnement, la justice, la paix.

 

  • Sakine Cansiz, Leyla Saylemez, Fidan Dogan, assassinées en Janvier 2013 à Paris.
  • Seve Demir, Fatma Uyer, Pakize Nayir, assassinées en Janvier 2016 à Nusaybin .
  • Berta Cazarés, assassinée en Mars 2016 au Honduras.
  • Alicia Sorto Recimos, assassinée le 29 décembre 2009 au Salvador.
  • Samira AL KHALIL , enlevée en décembre 2013 en Syrie.
  • Razan ZAITOUNEH, enlevée en décembre 2013 en Syrie.
  • Ruqia HASSAN, assassinée en octobre 2015 en Syrie.

 

VERITE ET JUSTICE POUR TOUTES LES FEMMES EN LUTTE

 

APPEL de : la Marche Mondiale des Femmes, l’APIAF, le Collectif Toulouse Syrie Solidarité, le Collectif Femmes Mixité de l’UD CGT 31,

Solidaires 31, le CMPDF, le CRI, Bagdam Espace Lesbien, Karavan, la Maison des Kurdes, Le Mouvement de la Paix, ATTAC 31.

 

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 > >>